Index

Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur 

HYMNE

Voici que s'ouvrent pour le Roi les portes de la Ville:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi fermerez-vous sur moi la pierre du tombeau, dans le jardin?

Dieu sauveur, oublie notre péché Mais souviens-toi de ton amour Quand tu viendras dans ton Royaume. Je viens, monté sur un ânon, en signe de ma gloire:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi me ferez-vous sortir au rang des malfaiteurs, et des maudits?

Vos rues se drapent de manteaux jetés sur mon passage:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi souillerez-vous mon corps de pourpre et de crachats, mon corps livré?

Vos mains me tendent les rameaux pour l'heure du triomphe:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi blesserez-vous mon front de ronce et de roseaux,en vous moquant?

HYMNE

Voici que s'ouvrent pour le Roi les portes de la Ville; Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi fermerez-vous sur moi la pierre du tombeau dans le jardin?

Dieu Sauveur, oublie notre péché,

Mais souviens-toi de ton amour

Quand tu viendras dans ton Royaume.

Les sourds entendent les muets bénir le Fils de l'homme:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi hurlerez-vous si fort:

« A mort! Crucifie-le, Crucifie-le » ?

Je vois que dansent les boiteux le long de mon cortège:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi vouloir percer de clous les mains qui ont pitié, pitié de vous?

Vos yeux guéris d'aveugles-nés contemplent ma victoire:

Hosanna! Béni sois-tu, Seigneur! Pourquoi m'ouvrirez-vous le coeur sur l'arbre de la croix, comme un agneau?

La foule accourue pour la fête criait de joie: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux!

Avec la multitude des anges et des enfants, nous acclamons le vainqueur de la mort: Hosanna au plus haut des cieux!

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Gloire et paix au plus haut des cieux!

PAROLE DE DIEU Za 9, 9

Exulte de toutes tes forces, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici ton roi qui vient vers toi: il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne. un âne tout jeune.

Portes, levez vos frontons: Qu'il entre, le roi de gloire!

Elevez-vous, portes éternelles: C'est le Seigneur, Dieu de l'univers!

Palmes à la main, allons au devant du Seigneur en chantant: Béni sois-tu, Seigneur.

LOUANGE ET INTERCESSION

Avec toutes les nations, suivons le Roi Jésus qui entre dans sa ville en triomphateur. Fils de David, sauve-nous!

Tu montes à Jérusalem, où tu seras jugé.

Tu reçois l'acclamation de ton peuple, et tu seras rejeté.

Tu viens dans la douceur, assis sur un âne, et tu seras cloué en croix.

Tu foules un chemin de gloire. et tu mourras humilié. 

Dieu éternel et tout-puissant. pour montrer au genre humain quel abaissement il doit imiter, tu as voulu que notre Sauveur, dans un corps semblable au nôtre, subisse la mort de la croix: accorde-nous cette grâce de retenir les enseignements de sa passion et d'avoir part à sa résurrection. Lui qui règne.

PAROLE DE DIEU

Quand il était frappé, humilié. la force de Dieu l'a relevé. Le sang du Christ nous purifie pour que nous servions le Dieu vivant. C'était nos péchés qu'il portait dans son corps, sur le bois, afin que, morts à nos péchés nous vivions pour la justice.

PAROLE DE DIEU Ac 13, 28b-30

Frères, c'est à nous tous que ce message de salut a été envoyé. En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs n'avaient pas su reconnaître Jésus, ni comprendre les paroles des prophètes qu'on lit chaque sabbat; et pourtant ils ont accompli ces mêmes paroles quand ils l'ont jugé. Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort, ils ont réclamé à Pilate son exécution. Et, après avoir réalisé tout ce qui était écrit de lui, ils l'ont descendu de la croix et mis au tombeau. Mais Dieu l'a ressuscité d'entre les morts

Nous t'adorons, ô Christ, Nous te bénissons.

Tu as racheté le monde par ta croix. Gloire au Père.

Il est écrit :Je frapperai le Pasteur et les brebis se disperseront. Quand je reviendrai du séjour des morts, le vous précéderai en Galilée.

INTERCESSION

Jésus, le Roi des siècles, entre à Jérusalem; il marche vers sa mort implorons-le

Oublie notre péché, prends pitié de nous!

Jésus, Fils de David, comme un voleur tu auras les mains liées.

Jésus, Fils de David, comme une pierre inutile tu seras rejeté.

Jésus, Fils de David, comme un prophète tu seras tué hors de la ville.

Jésus, Fils de David, comme un agneau tu seras immolé.

Jésus, fils de l'homme et Fils de Dieu, fais entrer nos morts dans la Jérusalem céleste.

Dieu éternel et tout-puissant, pour montrer au genre humain quel abaissement il doit imiter, tu as voulu que notre Sauveur, dans un corps semblable au nôtre, subisse la mort de la croix: accorde-nous cette grâce de retenir les enseignements de sa passion et d'avoir part à sa résurrection. Lui qui règne.

Lundi Saint

DE LA LETTRE AUX HÉBREUX 10 19-39

Appel à la foi et à l'endurance.

Nous avons, frères, pleine assurance d'accéder au sanctuaire par le sang de Jésus. Nous avons là une voie nouvelle et vivante, qu'il a inaugurée à travers le voile, 'est-à-dire par son humanité. Et nous avons un prêtre éminent établi sur la maison de Dieu. Approchons-nous de lui.

Souviens-toi de Jésus Christ ressuscité d'entre les morts: Il est notre salut, notre gloire éternelle. Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons. Si nous souffrons avec lui, avec lui nous régnerons.

Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi, je t'ai connu, toi qui m'as envoyé.

LOUANGE ET INTERCESSION

Supplions le Christ qui nous a aimés jusqu'à la mort: Sauve-nous par ton amour.

Jésus que l'on a bafoué sans raison, - prends pitié de ceux dont l'amour est trahi. 

Jésus que l'amour du Royaume a perdu, prends pitié de ceux que l'on met en prison.

Jésus qui n'as pas trouvé de consolateur, prends pitié de ceux qui sont affligés.

Jésus que l'on abreuva de vinaigre, prends pitié de ceux qui souffrent pour la justice.

Jésus, humilié par les hommes, sauvé par Dieu, sois la joie et la fête des pauvres. 

Dieu tout-puissant, nous t'en supplions quand nous tombons à cause de notre faiblesse, donne-nous de reprendre vie par la passion de ton Fils bien-aimé. Lui qui règne.

Puisqu'il s'est livré lui-même à la mort, Il rachètera des multitudes. Dieu nous a fait grâce en son Fils bien-aimé en lui, par son sang, nous avons le pardon des péchés.

PAROLE DE DIEU Rm 5, 8-9

La preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs. A plus forte raison, maintenant que le sang du Christ nous a fait devenir des justes, nous serons sauvés par lui de la colère de Dieu.

Jésus, souviens-toi de nous, quand tu viendras dans ton Royaume.

Toi qui ne repousses pas le coeur brisé,Toi qui t'es fait obéissant jusqu'à la mort,

Par ton côté ouvert, par tes mains transpercées.

Comme le serpent fut élevé dans le désert, il faut que le Fils de l'homme soit élevé de terre. pour que tout homme qui croit en lui ait la vie éternelle.

INTERCESSION

En contemplant la passion de Jésus, notre Sauveur, nous supplions:

Pour ceux que la tristesse accable, souviens-toi de ton agonie,

O Jésus, notre Sauveur!

Pour ceux qui sont blessés dans leur chair, - souviens-toi de tes tortures. 

Pour ceux qui souffrent la dérision, - souviens-toi de la couronne d'épines.

Pour ceux qui désespèrent de la vie, - souviens-toi de ton cri vers le Père. 

Pour ceux qui meurent aujourd'hui, - souviens-toi de ta mort sur la croix.

Pour ceux qui espèrent contre toute espérance, - que resplendisse ta résurrection. 

Dieu tout-puissant, nous t'en supplions: quand nous tombons à cause de notre faiblesse, donne-nous de reprendre vie par la passion de ton Fils bien-aimé. Lui qui règne.

Mardi Saint

DE LA LEITRE AUX HÉBREUX 12, 1-13

Jésus, modèle des croyants.

Des exemples, nous en avons dans les saints, mais celui du Christ lui-même nous entraîne à tenir dans l'épreuve.

Nous qui avons autour de nous une telle nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui sait Si bien nous entourer, et courons avec endurance l'épreuve qui nous est proposée, les regards fixés sur celui qui est l'initiateur de la foi et qui la mène à son accomplissement, Jésus, lui qui, renonçant à la joie qui lui revenait, endura la croix au mépris de la honte et s'est assis à la droite du trône de Dieu. Oui, pensez à celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle opposition contre lui, afin de ne pas vous laisser accabler par le découragement. Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang dans votre combat contre le péché.

Père, glorifie-moi auprès de toi de la gloire que j'avais avant la création du monde.

LOUANGE ET INTERCESSION

Par sa mort sur la croix, le Christ a sauvé le genre humain. Bénissons-le;

Béni sois-tu, ô Christ, notre Sauveur!

Du ciel, tu es descendu comme la lumière.

De Marie, tu es né comme le germe divin.

De la croix, tu es tombé comme le fruit.

Au ciel, tu es monté, prémices des vivants.

Tu te présentes au Père comme l'offrande parfaite.

Aide-nous, Dieu éternel et tout-puissant, à célébrer les mystères de la passion du Seigneur de telle sorte que nous obtenions le pardon.

PAROLE DE DIEU 1 Co 1. 18-I9

Le langage de la croix est folie pour ceux qui vont vers leur perte. mais pour ceux qui vont vers leur salut pour nous, il est puissance de Dieu. L'Ecriture dit en effet: La sagesse des sages, je la mènerai à sa perte, et je rejetterai l'intelligence des intelligents.

Maltraité, il s'humilie, Il n'ouvre pas la bouche.

C'est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, qui a été envoyé par lui pour être notre sagesse, pour être notre justice, notre sanctification, notre rédemption.

Il n'avait ni beauté, ni éclat. Par ses souffrances, nous sommes guéris.

Il était méprisé, abandonné. C'était nos souffrances qu'il portait.

J'ai le pouvoir de donner ma vie, j'ai le pouvoir de la reprendre.

INTERCESSION

Regardons celui que nous avons transpercé, et confessons notre foi:

Vraiment, tu es le Fils de Dieu!

Béni sois-tu, Sauveur du genre humain, pour ta passion glorieuse: - ton sang nous a rachetés.

De ton côté ouvert d'où jaillit l'eau vive, - répands l'Esprit sur tous les hommes.

Tu envoies au monde des témoins de ta résurrection: - qu ils proclament ta croix victorieuse.

Christ en agonie jusqu'à la fin du monde, - n'oublie pas les membres souffrants de ton Corps.

Toi qui es sorti vivant du tombeau, - éveille ceux qui se sont endormis dans la mort.

Aide-nous, Dieu éternel et tour-puissant, à célébrer les mystères de la passion du Seigneur de telle sorte que nous obtenions le pardon.

Comme un agneau que l'on mène à l'abattoir, Il n'ouvre pas la bouche.

Qui donc a eu souci de son destin? Frappé à cause des péchés de son peuple, il a été supprimé. Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. Poussé par l'Esprit, Jésus s'est offert lui-même à son Père; son sang nous purifie des oeuvres mortes pour que nous servions le Dieu vivant.

Mercredi Saint

LOUANGE ET INTERCESSION

Supplions le Christ qui nous a aimés jusqu'à la mort: Sauve-nous par ton amour.

Jésus que l'on a bafoué sans raison, - prends pitié de ceux dont l'amour est trahi.

Jésus que l'amour du Royaume a perdu, prends pitié de ceux que l'on met en prison.

Jésus qui n'as pas trouvé de consolateur,- prends pitié de ceux qui sont affligés.

Jésus que l'on abreuva de vinaigre, - prends pitié de ceux qui souffrent pour la justice.

Jésus, humilié par les hommes, sauvé par Dieu, - sois la joie et la fête des pauvres.

Puisque tu as voulu, Seigneur, que ton Fils fût crucifié pour nous afin de nous arracher au pouvoir de Satan, fais que nous puissions recevoir la grâce de la résurrection.

PAROLE DE DIEU Ep 4. 32~5. 2

Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. Oui, cherchez à imiter Dieu puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. Vivez dans l'amour comme Le Christ nous a aimés et s'est livré pour nous en offrant à Dieu le sacrifice qui pouvait lui plaire.

Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.

Ma vie, nul ne la prend; c'est moi qui la donne. Faites entre vous comme j'ai fait pour vous.

Le Maître te fait dire : Mon temps est proche j'irai chez toi célébrer la Pâque avec mes disciples.

INTERCESSION

En contemplant la passion de Jésus, notre Sauveur, nous supplions:

Pour ceux que la tristesse accable, - souviens-toi de ton agonie,

O Jésus, notre Sauveur!

Pour ceux qui sont blessés dans leur chair. souviens-toi de tes tortures.

Pour ceux qui souffrent la dérision, - souviens-toi de la couronne d'épines. 

Pour ceux qui désespèrent de la vie, souviens-toi de ton cri vers le Père.

Pour ceux qui meurent aujourd'hui, - souviens-toi de ta mort sur la croix.

Pour ceux qui espèrent contre toute espérance, - que resplendisse ta résurrection. 

Puisque tu as voulu, Seigneur, que ton Fils fût crucifié pour nous afin de nous arracher au pouvoir de Satan, fais que nous puissions recevoir la grâce de la résurrection.

Jeudi Saint

DE LA LETTRE AUX HEBREUX 4,14 - 5.1

Jésus Christ, grand prêtre.

Puisque nous avons un grand prêtre éminent. qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme la confession de foi. Nous n'avons pas, en effet, un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses; il a été éprouvé en tous points à notre ressemblance, mais sans pécher. Avançons-nous donc avec pleine assurance vers le trône de la grâce. afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être aidés en temps voulu.

Tout grand prêtre, en effet, pris d'entre les hommes, est établi en faveur des hommes pour leurs rapports avec Dieu. Son rôle est d'offrir des dons et des sacrifices pour les péchés.

INTERCESSION

Unis à Jésus qui entre dans sa passion, supplions le Père des hommes;

Rappelle-toi l'homme que les siens ont trahi. Seigneur, rappelle-toi.

L'abandonné qui redoute les heures de la nuit.

L'innocent que l'on arrête comme un malfaiteur.

L'accusé injustement condamne.

Le prisonnier frappé, humilié.

Le juste que l'on mène à la mort.

Celui qui jusqu'au bout te fait confiance.

Dieu qu'il est juste d'aimer par-dessus tout, multiplie en nous les dons de ta grâce; dans la mort de ton Fils, tu nous fais espérer ce que nous croyons, accorde-nous, par sa résurrection, d'atteindre ce que nous espérons.

PAROLE DE DIEU He 4,14-15

En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux; tenons donc ferme dans l'affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché.

Maltraité, il s'humilie, il n'ouvre pas la bouche.

Fêtes pascales: Jeudi Saint

LE SOIR DE LA CÈNE DU SEIGNEUR

HYMNE 

La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain;

En signe de sa mort, le rompit de sa main:

« Ma vie, nul ne la prend, mais c'est moi qui la donne:

« Afin de racheter tous mes frères humains. »

Après qu'il eut soupé pour la dernière fois,

S'offrit comme victime au pressoir de la croix:

« Mon sang, versé pour vous, est le sang de l'Alliance;

« Amis, faites ceci en mémoire de moi. »

Et nous, peuple de Dieu, nous en sommes témoins:

Ta mort, nous l'annonçons par ce pain et ce vin.

Jésus ressuscité, ton Eglise t'acclame,

Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin!

Tu Viens revivre en nous ton mystère pascal:

Éteins en notre chair le foyer de tout mal.

Nous sommes tes sarments, sainte vigne du Père:

Fais-nous porter du fruit pour le jour triomphal.

Seigneur, nous attendons ton retour glorieux:

Un jour tu nous prendras avec toi dans les cieux.

Ton corps est la semence de vie éternelle:

Un jour tu nous prendras à la table de Dieu.

PAROLE DE DIEU He 13,12-15

Jésus, voulant sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert sa Passion en dehors de l'enceinte de la ville. Pour aller à sa rencontre, sortons en dehors de l'enceinte, en portant la même humiliation que lui. Car la cité que nous avons ici-bas n'est pas définitive: nous attendons la cité future. En toute circonstance, offrons à Dieu, par Jésus, un sacrifice de louange, c'est-à-dire l'acte de foi qui sort de nos lèvres en l'honneur de son nom.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort.

S'étant levé de table, Jésus lava les pieds de ses disciples.

Père, s'il est possible, que cette coupe s'éloigne de moi. mais que ta volonté soit faite.

Jésus prit le pain, le rompit, et le donna à ses disciples.

INTERCESSION

En communion avec les disciples que le Seigneur invite ce soir à son dernier repas, prions: Béni sois-tu, Seigneur, pour ton corps et ton sang!

Prêtre du Dieu très-haut, tu t'es offert toi-même une fois pour toutes en sacrifice; - apprends-nous à nous offrir avec toi.

 Jésus Sauveur, tu as accepté la coupe amère de la passion; - enseigne-nous à faire la volonté du Père.

Rédempteur des hommes, tu invites ton Eglise à célébrer l'eucharistie en mémoire de toi; - garde toujours unis ceux qui partagent le même pain.

Bon Pasteur, ceux que tu nourris de toi, - transforme-les en toi

Agneau de Dieu, immolé, toujours vivant, conduis au terme du passage ceux qui ont franchi la mort.

Pour ta gloire, Seigneur, et le salut du genre humain, tu as fait du Christ ton Prêtre éternel et souverain; accorde au peuple qui t'appartient au prix de son sang et qui célèbre aujourd'hui son mémorial d'obtenir les richesses de vie venues de sa croix et de sa résurrection. Lui qui règne.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort.

Voici l'heure où le Fils de l'homme a été livré, voici le pouvoir des ténèbres.

Vendredi Saint

HYMNE

Apre surgeon du jardin d'agonie, arbre sans rameau en qui tout porte fruit, Croix de Jésus Christ, tu plonges tes racines dans le rocher et le rocher devient terre propice aux semailles.

Signe d'alliance de l'Esprit et du sang, pôle du monde, axe du temps, jalon d'un passage et d'un dépassement. Croix de Jésus Christ, tu es le mémorial de notre avenir.

Croix si haut dressée, bras si large ouverts, croix où s'est écrit le commandement nouveau, tu traces la voie de Dieu dans l'homme.

Montrant le prix de l'homme en Dieu, Croix de Jésus Christ, tu annules la dette des anciens jours, tu nous rends débiteurs de l'Amour.

Sceau d'infamie et sceau de gloire, tu déclares le Seigneur Serviteur.

Signature de Dieu au bas de son histoire, tu nous appelles à vivre aujourd'hui dans la mort d'un Autre devenu nôtre, Croix de Jésus Christ.

Déjà le prince de ce monde est terrassé: le Fils de l'homme élevé sur la croix attire à lui tous les hommes.

Dieu l'a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous avez crucifié.

Proclamez chez les païens: le Seigneur a régné par le bois.

Le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi le Fils de l'homme a été élevé.

DE LA LETTRE DE S. PAUL AUX GALATES 2,19-3, 7.13.14; 6, 14-16

La gloire de la croix du Christ.

Pour moi, c'est par la loi que je suis mort à la loi afin de vivre pour Dieu. Avec le Christ, je suis un crucifié ; je vis, mais ce n'est plus moi, c'est Christ qui vit en moi. Car ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aime et s est livré pour moi. Je ne rends pas inutile la grâce de Dieu; car Si, par la loi, on atteint la justice, c'est donc pour rien que Christ est mort.

Ô Galates stupides, qui vous a envoûtés, alors que, sous vos yeux, a été exposé Jésus Christ crucifié? Éclairez-moi simplement sur ce point: Est-ce en raison de la pratique de la loi que vous avez reçu l'Esprit ou parce que vous avez écouté le message de la foi? Êtes-vous stupides à ce point? Vous qui d'abord avez commencé par l'Esprit, est-ce la chair maintenant qui vous mène à la perfection? Avoir fait tant d'expériences en vain! Et encore, Si c'était en vain! Celui qui vous dispense l'Esprit et opère parmi vous des miracles, le fait-il donc en raison de la pratique de la loi ou parce que vous avez écouté le message de la foi? Puisque Abraham eut foi en Dieu et que cela lui fut compté comme justice, comprenez-le donc; ce sont les croyants qui sont fils d'Abraham.

Venez, adorons le Seigneur, notre Roi, élevé sur la croix.

HYMNE

Par la Croix qui fit mourir le Fils du Père, Sarment béni où la grappe est vendangée,

Jésus Christ, nous te bénissons. Par la Croix qui met le feu sur notre terre, Buisson ardent où l'amour est révélé,

Jésus Christ, nous te glorifions. Par la Croix qui fut plantée sur le Calvaire,

Rameau vivant qui guérit de tout péché, Dieu Vainqueur, ton Église t'acclame.

Par le Sang dont fut marqué le bois des portes Pour nous garder dans la nuit où Dieu passait, Jésus Christ, nous te bénissons.

Par le Sang qui nous sauva dans notre Exode, Lorsque les eaux sur l'enfer se refermaient, Jésus Christ, nous te glorifions.

Par le Sang qui rend la vie aux sèves mortes En détruisant le venin du fruit mauvais, Dieu Vainqueur, ton Église t'acclame.

Par la mort du Premier-Né sur la colline Portant le bois et la flamme du bûcher, Jésus Christ, nous te bénissons.

Par la mort du Bon Pasteur dans les épines, Agneau pascal dont le coeur est transpercé, Jésus Christ, nous te glorifions.

Par la mort du Bien-Aimé, hors de sa vigne, Pour qu'il changeât l'homicide en héritier, Dieu vainqueur, ton Eglise t'acclame. 

1 Il a souffert la croix, il a brisé l'enfer: il s'est vêtu de force. il est ressuscité.

2 Tu resplendis. croix bienheureuse : le corps que tu portais. le sang qui t'a baignée, guérissent nos blessures.

3 La croix resplendit: le monde est sauvé. Triomphante, elle règne: elle a vaincu la mort. alléluia.

PAROLE DE DIEU He 2, 9b-10

Nous voyons Jésus couronné de gloire et d'honneur àcause de sa passion et de sa mort. Si donc il a fait l'expérience de la mort, c'est, par grâce de Dieu, pour le salut dc tous. En effet, puisque le créateur et maître de tout voulait avoir une multitude de fils à conduire jusqu'à la gloire, il était normal qu'il mène à sa perfection, par la souffrance, celui qui est à l'origine du salut de tous.

Nous t'adorons, ô Christ, nous te bénissons. Par ta croix, tu as racheté le monde. Gloire au Père. Nous vénérons ta croix, Seigneur, nous chantons ta résurrection: l'arbre de la croix donne la joie au monde.

INTERCESSION

Par la croix du Vils de Dieu, signe levé qui rassemble les nations,

Par le corps de Jésus Christ, dans nos prisons, innocent et torturé,

Sur les terres désolées, terres d'exil, sans printemps, sans amandiers, 

Fais paraître ton Jour et le temps de ta grâce,

Fais paraître ton Jour, que l'homme soit sauvé!

Par la croix du Bien-Aimé, fleuve de paix, où s'abreuve toute vie,

Par le corps de Jésus Christ, hurlant nos peurs dans la nuit des hôpitaux,

Sur le monde que tu fis, pour qu'il soit beau et nous parle de ton nom,

Par la croix du Serviteur, porche royal où s'avancent les pécheurs,

Par le Corps de Jésus Christ, nu, outragé, sous le rire des bourreaux,

Sur les foules sans berger, et sans espoir, qui ne vont qu'à perdre coeur,

Tu as voulu, Seigneur, que tous les hommes soient sauvés par la croix de ton Fils; permets qu'ayant connu dès ici-bas ce mystère, nous goûtions au ciel les bienfaits de la rédemption.

Par la puissance de ta croix, sauve-nous, Jésus, notre Sauveur!

PAROLE DE DIEU He 5, 7-8

Pendant les jours de sa vie mortelle, le Christ a présent< avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication, à Dieu qui pouvait le sauver de la mort; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé. Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa passion et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.

Nous t'adorons, ô Christ nous te bénissons; par ta croix tu as racheté le monde.

Par ton sang répandu sur la croix, sauve-nous. Sauveur du monde!

PAROLE DE DIEU Ep 1, 7-8

Le Christ nous obtient par son sang la rédemption, le pardon de nos fautes. Elle est inépuisable, la grâce par laquelle Dieu nous a remplis de sagesse et d'intelligence.

Toute la terre se prosterne devant toi, elle chante pour toi, elle chante pour ton nom.

Par ta croix qui a détruit la mort, sauve-nous Seigneur ressuscité

PAROLE DE DIEU 1 P I, 18-19

Ce qui vous a libérés de la vie sans but que vous meniez à la suite de vos pères, ce n'est pas l'or et l'argent, car ils seront détruits; c'est le sang précieux du Christ, l'Agneau sans défaut et sans tache.

Le signe de la croix paraîtra dans le ciel, lorsque le Seigneur viendra pour le jugement.

HYMNE

Par la mort du Premier-Né sur la colline,

Portant le bois et la flamme du bûcher, Jésus Christ, nous te bénissons.

Par la mort du Bon Pasteur dans les épines,

Agneau pascal dont le coeur est transpercé, Jésus Christ, nous te glorifions.

Par la mort du Bien-Aimé, hors de sa vigne,

Pour qu'il changeât l'homicide en héritier, Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

Par le Bois qui a chanté le chant des noces Du Dieu vivant épousant l'humanité, Jésus Christ, nous te bénissons.

Par le Bois qui fait lever en pleine force,

Le Fils de l'homme attirant le monde entier, Jésus Christ, nous te glorifions.

Par le Bois où s'accomplit le sacerdoce Du seul Grand Prêtre immolé pour le péché,

Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

Arbre saint qui touche au ciel depuis la terre Pour que le Dieu de Jacob soit exalté,

Jésus Christ, nous te bénissons.

Grand vaisseau qui nous arrache à la Colère En nous sauvant du déluge avec Noé,

Jésus Christ, nous te glorifions. Tendre Bois qui adoucit les eaux amères Et fait jaillir la fontaine du Rocher,

Dieu vainqueur, ton Eglise, t'acclame.

Croix glorieuse, signe de victoire conduis-nous dans la cité de Dieu!

INTERCESSION

Par la croix de l'Homme-Dieu, arbre béni où s'abritent les oiseaux,

Par le corps de Jésus Christ, recrucifié dans nos guerres sans pardon,

Sur les peuples de la nuit et du brouillard que la haine a décimés,

Fais paraître ton Jour et le temps de ta grâce,

Fais paraître ton Jour, que l'homme soit sauvé!

Par la croix du vrai pasteur, alléluia, où l'enfer est désarmé,

Par le corps de Jésus Christ, alléluia, qui appelle avec nos voix,

Sur l'Église de ce temps, alléluia, que l'Esprit vient purifier,

Par la croix du Premier-Né, alléluia, le gibet qui tue la mort,

Par le corps de Jésus Christ, alléluia, la vraie chair de notre chair,

Sur la pierre des tombeaux, alléluia, sur nos tombes à venir, 

Tu as voulu, Seigneur, que tous les hommes soient sauvés par la Croix de ton Fils; permets qu'ayant connu dès ici-bas ce mystère, nous goûtions au ciel les bienfaits de la rédemption.

HYMNE

La Parole en silence se consume pour nous. L'espoir du monde a parcouru sa route. Voici l'heure où la vie retourne à la source: dernier labeur de la chair mise en croix. 

Serviteur inutile, les yeux clos désormais, le Fils de l'homme a terminé son oeuvre. La lumière apparue rejoint l'invisible, la nuit s'étend sur le corps: Jésus meurt.

Maintenant tout repose dans l'unique oblation. Les mains du Père ont accueilli le souffle. Le visage incliné s'apaise aux ténèbres, le coup de lance a scellé la passion.

Le rideau se déchire dans le Temple désert. La mort du Juste a consommé la faute, et l'Amour a gagné l'immense défaite: demain, le Jour surgira du tombeau.

DE LA LETTRE AUX HÉBREUX 9, 11-28

Le Christ, grand prêtre, entre au sanctuaire du ciel.

En offrant sa propre vie, le Christ crée une situation nous relie, irréversible: il anéantit le péché et instaure une alliance, définitive.

Christ est survenu, grand prêtre des biens à venir. C'est par une tente plus grande et plus parfaite, qui n'est pas oeuvre des mains, - c'est-à-dire qui n'appartient pas à cette création-ci, et par le sang, non pas des boucs et des veaux, mais par son propre sang, qu'il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, et qu'il a obtenu une libération définitive. Car si le sang de boucs et de taureaux et si la cendre de génisse répandue sur les êtres souillés les sanctifient en purifiant leur corps, combien plus le sang du Christ, qui, par l'esprit éternel, s'est offert lui-même à Dieu comme une victime sans tache, purifiera-t-il notre conscience des oeuvres mortes pour servir le Dieu vivant.

Voilà pourquoi il est médiateur d'une alliance nouvelle, d'un testament nouveau; sa mort étant intervenue pour le rachat dès transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés peuvent recevoir l'héritage éternel déjà promis. Car là où il y a testament, il est nécessaire que soit constatée la mort du testateur. Un testament ne devient valide qu'en cas de décès; il n'a pas d'effet tant que le testateur est en vie. Aussi la première alliance elle-même n'a-t-elle pas été inaugurée sans effusion de sang. Lorsque Moïse eut proclamé à tout le peuple chaque commandement conformément à la loi, il prit le sang des veaux et des boucs, puis de l'eau, de la laine écarlate et de l'hysope, et il en aspergea le livre lui-même et tout le peuple, en disant: Ceci est le sang de l'alliance que Dieu a ordonnée pour vous; puis, il aspergea aussi avec le sang la tente et tous les ustensiles du culte, et c'est avec du sang que, d'après la loi, on purifie presque tout, et sans effusion de sang, il n'y a pas de pardon. Si donc les images de ce qui est dans les cieux sont purifiées par ces rites, il est nécessaire que les réalités célestes elles-mêmes le soient par des sacrifices bien meilleurs.

Ta croix, ô Christ, est la source de toutes les bénédictions, la cause de toute grâce. Par elle, les croyants tirent de leur faiblesse la force, du mépris reçu la gloire, et de la mort la vie. Désormais, l'unique offrande de ton corps et de ton sang donne leur achèvement à tous les sacrifices, car tu es, ô Christ, le véritable Agneau de Dieu, toi qui enlèves le péché du monde. L'ensemble des mystères trouve en toi seul son sens plénier: au lieu d'une multitude de victimes, il n'y a plus qu'un unique sacrifice.

Ces hommes méprisés, ces femmes humiliées, ces enfants que tout rejette, ces meurtris, ces torturés, tous ces visages bafoués: Seigneur Jésus, c'est toi qui me regardes.

Oserons-nous reconnaître celui qui fut transpercé?

Comme un surgeon, il grandit devant nous, comme une racine en terre aride.

Il n'a ni beauté, ni éclat, homme des douleurs, rebut d'humanité.

L'Agneau de Dieu s'immole pour nous. Adorons-le sur le chemin de la Croix.

Mais ce sont nos souffrances qu'il nos misères dont il est accablé.

Le châtiment qui nous rend la paix est sur et c'est grâce à ses plaies que nous sommes guéris.

HYMNE

Ils ont percé tes mains et tes pieds, Ils ont compté tous tes os, Ils ont regardé celui qu'ils ont transpercé.

Vous n'avez pas moins péché que vos pères,

Vous obscurcissez la lumière, - Toi, notre lumière, Seigneur, prends pitié!

Vous n'avez pas sauvé l'homme du crime,

Vous élargissez l'abîme! - Toi, notre victime, Seigneur, prends pitié!

Vous n'avez pas renoncé la malice,

Vous repoussez le calice! - Toi, notre justice, Seigneur, prends pitié!

Vous n'avez pas dit le mot qui console,

Vous sollicitez l'idole! - Toi, notre Parole, Seigneur, prends pitié!

Vous n'avez pas partagé la souffrance,

Vous perpétuez l'offense! - Toi, notre espérance, Seigneur, prends pitié!

Vous n'avez pas combattu pour ma gloire.

Vous avilissez l'histoire, - Toi, notre victoire, Seigneur, prends pitié! 

Dieu n'a pas épargné son propre Fils: Il l'a livré pour nous.

Jésus, le Christ, nous a aimés: il nous a délivrés de nos péchés par son sang.

Ta croix, Seigneur, nous l'adorons, et ta sainte résurrection, nous la chantons: c'est par le bois de la croix que la joie est venue dans le monde.

PAROLE DE DIEU Is 52, 13-15

Mon serviteur réussira, dit le Seigneur; il montera, il s'élèvera, il sera exalté! La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu'il ne ressemblait plus à un homme. De même, devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce qu'on ne leur avait jamais dit, ils découvriront ce dont ils n'avaient jamais entendu parler.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort, et la mort de la croix.

Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul.

Sur la croix fut écrite sa condamnation Jésus, le Nazaréen. le Roi des Juifs.

INTERCESSION

Levons les yeux vers le Fils de Dieu, mort sur la croix, vivant pour les siècles:

Par ta souffrance et par ta croix, sauve-nous.

Tu as lutté contre Satan.

Tu as connu la soif et la faim.

Tu as enduré la fatigue du chemin.

Tu n'avais pas de pierre où reposer ta tête.

Tu as été rejeté par ton peuple.

Tu as été abandonné par les tiens.

Tu as fait la volonté du Père.

Regarde, Seigneur, nous t'en prions, la famille qui t'appartient: c'est pour elle que Jésus, le Christ, notre Seigneur, ne refusa pas d'être livré aux mains des méchants ni de subir le supplice de la croix. Lui qui règne.

HYMNE

Sur les chemins où nous peinons, comme il est bon, Seigneur, de rencontrer ta croix!

Sur les sommets que nous cherchons, nous le savons, Seigneur, nous trouverons ta croix!

Et lorsqu'enfin nous te verrons dans la clarté, Seigneur, nous comprendrons ta croix!

A la troisième heure, ils crucifièrent Jésus.

A la sixième heure, il y eut des ténèbres sur toute la terre.

A la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte:

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?

PAROLE DE DIEU Is 53.2-3

Devant Dieu, le serviteur a poussé comme une plante chétive, enracinée dans une terre aride. Il n'était ni beau ni brillant pour attirer nos regards, son extérieur n'avait rien pour nous plaire. Il était méprisé, abandonné de tous, homme de douleurs, familier de la souffrance, semblable au lépreux dont on se détourne; et nous l'avons méprisé, compté pour rien.

O Christ, nous t'adorons et nous te bénissons: par ta croix, tu as racheté le monde.

Is 53 4-5

C'était nos souffrances qu'il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu'il était châtié, frappé par Dieu, humilié. Or, c'est à cause de nos fautes qu'il a été transpercé, c'est par nos péchés qu'il a été broyé. Le châtiment qui nous obtient la paix est tombé sur lui et c'est par ses blessures que nous sommes guéris.

Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume.

Is 53, 6-7

Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous. Maltraité, il s'humilie, il n'ouvre pas la bouche: comme un agneau conduit à l'abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n'ouvre pas la bouche.

Il me fait habiter les ténèbres, avec les morts de jadis.

HYMNE

Homme! Le Fils de l'homme donne sa vie pour toi!

L'Amour qui te rend libre le suspend sur la croix. Rappelle-toi! 

Ténèbres dedans, dehors! Ténèbres d'âme et de corps!

Nuit, de la sixième heure jusqu'à l'instant qu'il meure.

Angoisses; Eh! Eh! Lamma Sabaqtani!

Cri! Donation dernière entre les mains du Père.

Montagnes, tombeaux brisés! Même la terre a tremblé!

Flanc, percé par la lance! Sur toute chair silence. 

Samedi Saint

Mort, où est ta victoire? Où est-il, ô mort, ton aiguillon? Comme Jonas, trois jours et trois nuits aux profondeurs des abîmes, ainsi Jésus, au coeur de la terre. Du sanctuaire de son corps, Jésus disait: Détruisez ce temple en trois jours. je le relèverai.

PAROLE DE DIEU 1P 2. 21h24

Le Christ lui-même a souffert pour vous et vous a laissé son exemple afin que vous suiviez ses traces, lui qui n'a jamais commis de péché ni proféré de mensonge; couvert d'insultes, il n'insultait pas; accablé de souffrances, il ne menaçait pas, mais il confiait sa cause à Celui qui juge avec justice. Dans son corps, il a porté nos péchés sur le bois de la croix afin que nous puissions mourir à nos péchés et vivre dans la justice : c'est par ses blessures que vous avez été guéris.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort, et la mort de la croix.

C'est pour cela que cette heure est venue, Père, glorifie ton nom!

Quand nous étions encore ennemis de Dieu. Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils.

INTERCESSION

Seigneur, nous te prions pour:

l'unité de l'Église, le pape, les prêtres et les fidèles, les catéchumènes, l'unité entre les chrétiens, les Juifs, ceux qui ne croient pas au Christ, ceux qui refusent Dieu, tous les peuples, les affligés, les défunts.

Regarde, Seigneur, nous t'en prions, la famille qui t'appartient: c'est pour elle que Jésus, le Christ, notre Seigneur, ne refusa pas d'être livré aux mains des méchants ni de subir le supplice de la croix. Lui qui règne.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort, et la mort de la croix.

Lui, le Fils, il a appris l'obéissance par les souffrances de sa passion.

HYMNE

Veilleurs, tenez-vous en éveil, chantez à pleine voix, chantez!

Le jeune lion est prisonnier: Qui pourrait dormir? 

Par amour le Père a voulu envoyer au monde son Fils,

Et les méchants l'ont crucifié! Qui pourrait dormir? 

Ils l'ont jugé, l'ont condamné, jeté en prison, flagellé;

A coups de roseau l'ont frappé! Qui pourrait dormir? 

Sur son visage ils ont craché, un serviteur l'a souffleté;

Ils l'ont tourné en dérision! Qui pourrait dormir? 

Des chiens, en rage, l'ont cerné; Ils ont cerné le jeune lion;

Comme un coupable, il n'a rien dit! Qui pourrait dormir? 

Les épines, qu'ils ont tressées, ont couronné de sang son front;

Ils l'ont injurié, bafoué! Qui pourrait dormir?

Ils ont fait descendre aux enfers le soleil de tous les soleils;

La porte est sur lui verrouillée... Qui pourrait dormir?

Près de la tombe scellée les gardes veillent; et pourquoi, si la vie est vaincue? Mais en ton coeur, Vierge Marie, quelle espérance veille? Comme jadis dans le Temple, retrouveras-tu, au troisième jour, celui que tu appelles dans la nuit:

«Lève-toi, bien-aimé, montre-moi ton visage. »

Lève-toi, bien-aimé, montre-nous ton visage.

J'ai cherché celui que mon coeur aime, je l'ai cherché sans le trouver.

Avant que souffle la brise du jour, que les ténèbres disparaissent, reviens!

Réveille-toi, mon bien-aimé, voici l'heure de ton bon plaisir.

Le maître de la vie, prisonnier du tombeau, venez, adorons-le.

HYMNE

Pour inventer d'autres espaces, où se relèveront les corps,

Il étendit les bras: Tout homme est libéré,

Le mur s'est écroulé, où l'on avait gravé que Dieu est mort!

Pourquoi vous désoler encore?

Depuis le jour du sang verse, Vous savez bien que tout est grâce.

Pour vous tenir hors des impasses et vous guider aux lieux déserts,

Il étendit les bras: Les flots se sont dressés,

Son peuple a traversé au merveilleux sentier qu'il a rouvert.

Pourquoi ne pas franchir la mer?

Depuis le jour du sang versé, vous savez bien que tout est grâce.

Pour embrasser toutes les races dans sa bénédiction de feu,

Il étendit les bras: Le monde est attiré au centre du foyer

Où l'on peut voir brûler le coeur de Dieu.

Pourquoi ne pas lever les yeux?

Depuis le jour du sang versé, vous savez bien que tout est grâce. 

Pour vous garder près de sa face et vous transfigurer d'Esprit,

Il étendit les bras: Le voile est déchiré, le livre, descellé,

Qui retenaient caché le Dieu de vie.

Pourquoi ne pas courir à lui?

Depuis le jour du sang versé, vous savez bien que tout est grâce.

PAROLE DE DIEU 1 Jn 1, 8-9

Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à lui.

Tu ne peux m'abandonner à la mort, ni laisser ton ami voir la corruption.

1 Jn 2, lb-2

Nous avons un défenseur devant le Père: Jésus Christ, le Juste. Il est la victime offerte pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais encore pour ceux du monde entier.

Le Seigneur fait mourir et vivre, il fait descendre aux enfers, il en ramène.

Jn 2, 9-l0

Les ténèbres sont en train de disparaître et déjà brille la vraie lumière. Celui qui déclare être dans la lumière et qui a de la haine contre son frère est maintenant dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n'y a pour lui aucune occasion de chute.

La ténèbre pour toi n'est pas ténèbre, et la nuit comme le jour est lumière.

HYMNE

Brillez déjà, lueurs de Pâques, scintillez au jour de demain,

Annoncez l'époux qui revient, éveillant tout sur son passage.

La nuit ne saurait retenir ce corps où monte le désir

De recommencer un autre âge.

La terre craque où il se dresse, comme hier où Dieu lui donna

Son Esprit, son souffle, une voix dans le jardin de la Genèse.

La chair de sa chair est nommée: La plaie qu'il porte à son côté

S'ouvre pour qu'un peuple en renaisse.

Voici le temps où Dieu se hâte: De sa main il couvre les eaux,

Il en tire un monde nouveau, partout la vie refait surface!

Où donc est la tombe de Dieu?

La mort est morte sous les yeux de ceux qui croiront en sa grâce.

PAROLE DE DIEU 1P 1, 18-21

Vous le savez: ce qui vous a libérés de la vie sans but que vous meniez à la suite de vos pères, ce n'est pas l'or et l'argent, car ils seront détruits; c'est le sang précieux du Christ, l'Agneau sans défaut et sans tache. Dieu l'avait choisi dès avant la création du monde, et il l'a manifesté àcause de vous, en ces temps qui sont les derniers. C'est par lui que vous croyez en Dieu, qui l'a ressuscité d'entre les morts et lui a donné la gloire; ainsi vous mettez votre foi et votre espérance en Dieu.

Le Christ s'est fait pour nous obéissant jusqu'à la mort et la mort de la croix.

C'est pourquoi Dieu l'a exalté et lui a donné le Nom qui est au dessus de tout nom.

Maintenant le Fils de l'homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui Dieu lui donnera sa propre gloire.

INTERCESSION

Le Fils de Dieu s'est anéanti; supplions-le dans l'espérance:

Par l'eau et le sang de ton côté, engendre ton Église. Engendre ton Église.

Par ta déposition de la croix, purifie ton Église. Purifie ton Église.

Par les plaies de ton corps, sanctifie ton Église. Sanctifie ton Église.

Par ta mise au tombeau, régénère ton Église. Régénère ton Église.

Par ta descente aux enfers, délivre ton Église. Délivre ton Église.

Dieu éternel et tout-puissant, dont le Fils unique est descendu aux profondeurs de la terre, d'où il est remonté glorieux, accorde à tes fidèles, ensevelis avec lui dans le baptême, d'accéder par sa résurrection à la vie éternelle. Lui qui règne.